Etzivakibarum

NB: ne pas oublier de poster la lettre de Jean-Eudes

13 Mars 2012, 09:59am

Publié par katia

Roberta, chère Roberta,

 

Depuis ton départ, je suis comme un homme neuf.


J'ai rompu avec les habitudes de mon ancienne vie, tout plaqué pour un nouveau départ en grand virage. J'ai défini mon "méta-moi" et je suis pour ainsi dire un nouveau-né, riche, aguerri de l'expérience de mes cinquante-trois années.

 

C'est un homme comblé qui t'écrit. Qui réalise enfin le grand défi de sa vie.

Je suis cobaye.

Mon agenda est déjà serré calé à de nombreux rendez-vous.

 

Une opération à coeur ouvert sous quinzaine.

L'équipe va me greffer des rognons de porc et me télécharger des ris de veau sur l'artère cave. C'est dans le cadre d'un vaste chantier de recherche, sur la compatibilité entre l'homme et l'animal pour rescaper les condamnés. [Je serai en quelque sorte un nouveau concept de laboratoire vivant].

 

Je récupère ensuite dans un centre Bouddhiste au Vénézuéla pendant un mois environ. Ce centre est très impliqué dans le projet pilote d'une ferme d'huîtres unijambistes, laquelle donne déjà d'excellents résultats.

 

J'avais lu, voici quelques mois, un article sur ces élevages d'huîtres trans/genre qui remontent très vite sur les rochers en cas de marée noire.

L'article ne faisait référence qu'à l'une d'elles, implantée sur le haut plateau du Vercors - mais ce devait être une erreur, parce que le Vercors est en Auvergne et je ne suis pas certain qu'il y ait la mer dans cette région du Morvan.

 


Les moines du centre sont tous agréés, traders DPLG, certifiés ISO. Ils sont réputés pour la fabrication d'un carburant révolutionnaire composé d'urine d'oursins confisée, adaptable à tous moteurs des mécaniques routières, aériennes, marines et sous-baleinières. (C'est écrit sur la plaquette. Même les russes ont passé commande, c'est dire le succès !).

 

Dès mon retour, le 27 avril, je me fais tatouer "j'aime les frites" sur le front, sponsorisé à vie par l'Internationale humanitariste Ronald MacMickey. (Un revenu d'appoint ne se refuse point).

 

Je suis trop content, Roberta.


J'ai des projets, je me lave et j'applique ton adage :


"pour changer le monde, il faut déjà changer de slip".

 

Mon addiction à toi s'éternue, s'atténue mieux. Tu ne me manques pas trop.

J'ai limité les doses de mon obsession à quatre fois par jour (nuit incluse).

J'ai également réduit la dépendance à quatre week-ends par mois.

Et je m'applique. Très concerné et motivé.

 

Bon, je dois préparer ma petite valise ...

(Un slip par jour, donc. Tiens d'ailleurs, je dois penser à en racheter).

(collage)

426912 361640483859044 122262561130172 1126149 1710583846 n

 

Je t'embrasse

 

Jean-Eudes,

(un homme qui  ǝɯıɐ,ʇ  t'a aimée, mais qui sait être ton ami à la vie pour la vie parce qu'il a le sens de l'amitié).