Erzavkabum

Erzavkabum

"mon coeur brûle" en Goethe

Publié le 14 Novembre 2012, 14:49pm

Dernier opus opéra-punk de Rammstein.

 

 

 

 

 

Le groupe


Le nom vient du lieu où s'est produit un tragique accident lors d'un meeting aérien sur la base américaine de Ramstein en Allemagne. En août 1988, trois avions de l'armée de l'air italiens se percutent et causent la mort des pilotes et de nombreuses personnes dans le public, venues assister au meeting aérien. Les autorités américaines n'avaient prévu aucun service de secours pour l'événement, ce qui généra une tragédie dans la tragédie. La population sera très choquée par ce tragique accident doublé de négligences par l'indifférence des Etats-Unis envers les victimes.

Les autorités américaines ne reconnaitront leur responsabilité que treize ans après.


La plupart des textes sont empreints de ces injustices, de la force des forts, du pouvoir des uns contre l'impuissance des autres. Et ce qu'il est facile de subir si l'on préfère rester lâche. Le groupe ne fait pas l'apologie de la violence ; par une énergie romantique il décèle, au contraire, le recel des ombres sombres sur (de) la condition humaine.


 

 

Donc, contrairement aux apparences... ce n'est pas un groupe néo-nazi .o)

Il emprunte l'allure apocalyptique pour la pertinence de ses scénographies :

qu'on reste vivant de ne pas réveiller ces morts-là d'une certaine nature humaine intemporelle... 

 

Le feu pour symbolique.

Elément de liberté des hommes premiers, arme de destruction pour les derniers.

 

 

 

 

On peut objectivement affirmer qu'ils ne sont pas réactionnaires comme le sont Michel Sardou, Mireille Matthieu et Didier Barbelivien.

 

Articles récents