Erzavkabum

Erzavkabum

ending

Publié le 31 Octobre 2013, 00:56am

  “…there’s an experiment going on. The experiment is: can you marginalize a large part of the population, regard them as superfluous because they’re not helping you make those dazzling profits — and can you set up a world in which production is carried out the most oppressed people, with the fewest rights, in the most flexible labor markets, for the happiness of the rich people of the world? Can you do that? Can you get women in China to work locked into factories where they’re burned to death in fires, producing toys that are sold in stores in New York and Boston so that rich people can but them for their children at Christmas? Can you have an economy where everything works like that — production by the most impoverished and exploited, for the richest and most privileged, internationally? And with large parts of the general population just marginalized because they don’t contribute to the system — in Colombia, murdered, in New York, locked up in prison. Can you do that? Well, nobody knows the answer to that question. You ask, could it lead to a civil war? If definitely could, it could lead to uprisings, revolts.” 

 

Noam Chomsky - Understanding Power


 

« Qu'est-ce donc que l'Etat au sens sociologique ? L'Etat est, entièrement quant à son origine, et presque entièrement quant à sa nature pendant les premiers stages de son existence, une organisation sociale imposée par un groupe vainqueur à un groupe vaincu, organisation dont l'unique but est de réglementer la domination du premier sur le second en défendant son autorité contre les révoltes intérieures et les attaques extérieures. Et cette domination n'a jamais eu d'autre but que l’exploitation économique du vaincu par le vainqueur. Aucun Etat primitif dans toute l'histoire universelle n'a eu une origine autre.  »

 

Franz Hoppenheimer

“Toute l’histoire du contrôle sur le peuple se résume à cela : isoler les gens les uns des autres, parce que si on peut les maintenir isolés assez longtemps, on peut leur faire croire n’importe quoi.” [Noam Chomsky, Comprendre le pouvoir, deuxième mouvement, 1993] - See more at: http://www.noam-chomsky.fr/pepites/#sthash.w0SsQ4XY.dpuf
“Toute l’histoire du contrôle sur le peuple se résume à cela : isoler les gens les uns des autres, parce que si on peut les maintenir isolés assez longtemps, on peut leur faire croire n’importe quoi.” [Noam Chomsky, Comprendre le pouvoir, deuxième mouvement, 1993] - See more at: http://www.noam-chomsky.fr/pepites/#sthash.w0SsQ4XY.dpuf
“Cette société durera, avec ses souffrances et ses injustices, tant et aussi longtemps qu’on prétendra que les engins de mort créés par les hommes sont limités, que la Terre est inépuisable et que le monde est une poubelle sans fond. À ce stade de l’histoire, il n’y a plus qu’une alternative. Ou bien la population prend sa destinée en main et se préoccupe de l’intérêt général guidée en cela par des valeurs de solidarité ou bien c’en sera fait de sa destinée tout court.” [Noam Chomsky, Angleterre, 1974] - See more at: http://www.noam-chomsky.fr/pepites/#sthash.w0SsQ4XY.dpuf

 

“Cette société durera, avec ses souffrances et ses injustices, tant et aussi longtemps qu’on prétendra que les engins de mort créés par les hommes sont limités, que la Terre est inépuisable et que le monde est une poubelle sans fond. À ce stade de l’histoire, il n’y a plus qu’une alternative. Ou bien la population prend sa destinée en main et se préoccupe de l’intérêt général guidée en cela par des valeurs de solidarité ou bien c’en sera fait de sa destinée tout court.” [Noam Chomsky, Angleterre, 1974]

- See more at: http://www.noam-chomsky.fr/pepites/#sthash.w0SsQ4XY.dpuf

Articles récents