Etzivakibarum

mythe et croyance

13 Octobre 2012, 11:56am

Publié par katia

enfants-precoces.jpgPar hasard, je trouve cet extrait d'article. Sur le mythe des enfants surdoués / précoces.

 

« Comme dit précédemment, un surdoué est un monstre de logique, un détecteur d'incohérence qui est très rapidement dérangeant parce qu'il perçoit très vite l'attitude psychologique de son entourage et qu'il sait toujours très bien mettre le doigt là ou ça gratte. De plus la diplomatie n'est pas son fort parce que sa relation avec la réalité n'est pas entravée par les émotions telles que l'envie, la jalousie.
Le problème de la communication se pose de manière très insistante parce qu'un surdoué va utiliser un vocabulaire très précis (le surdoué en a besoin parce que c'est le seul moyen pour lui d'expliquer ses idées) c'est l'usage pointilleux de ce vocabulaire qui va le couper du reste des gens en le faisant passer pour pédant et intellectuel, c'est aussi à travers l'usage de ce vocabulaire "expert" que croît la faille qui le fait passer pour une personne qui se plait à écraser les autres de son savoir.
Le problème du surdoué n'est pas qu'il ne sait pas communiquer mais qu'il communique trop bien !!
En effet, alors que le commun des mortels utilise des mots qui recouvrent des concepts parfois fort éloignés les uns des autres, le surdoué utilise le mot qui convient et insiste pour qu'on lui réponde avec le même respect du choix des mots. »

 

Et si, tout simplement, le monde adulte (parental et société), était précocément sénile, par ses usages et référents incohérents, hérités d'une longue lignée d'absurdités (superstitions, légendes, menaces, chantages, etc).

 

Les enfants nés à la fin du XXe siècle s'examinent avec sincérité, observent leur environnement avec acuité. Nos enfants disposent de la logique, du langage, instrument de précision s'il en est, toujours plus précis, pour comprendre et signifier. Ils accèdent rapidement à de nombreux supports de lecture et d'information. Les stimulations extérieures, étrangères au seul milieu familial, sont de grande variété. Ils comprennent sans complexe les liens de cause à effets. Nos moeurs elles-mêmes - techniques et technologiques, entre autres - ont beaucoup changé depuis celles de nos parents. Nous les avons vues venir, nos enfants sont nés avec, 'dedans'.

 

La génération de nos enfants ne s'en fait pas de mystère et dès leur plus jeune âge, ne font pas de négoce. Ils ne croient pas aux mensonges psycho-culturels, même les plus oniriques et romanesques. Ils veulent des preuves.

 

Pour eux 19,99 ne sont pas 19 € et quelque mais 20 €.

Un chat est un chat.

 

Peut-être, tout simplement, que ce sont les générations précédentes qui restent attardées. Si les enfants particulièrement très doués représentent 2% (d'après les statisticiens), le nombre d'enfants curieux, éveillés, explorateurs, audacieux, ingénieux, inventifs, heureux, etc- est heureusement plus important.

 

 

"La moitié des gens pense que l'intelligence est héréditaire, l'autre moitié n'a pas d'enfants."