Erzavkabum

Erzavkabum

Asimov

Publié par katia jaeger sur 20 Mai 2011, 11:22am

Catégories : #la vie normale

Le "triumvirat" qui tenait le monde : Saint-Priape (le sexe comme une arme), argent (le fric comme moyen) et politique (le pouvoir comme une fin), c'est à dire les outils modernes de prédation primitive,

 

s'autodétruit.

 

Si l'une des lois ne respecte pas la décence des autres, c'est à dire l'exiguïté très exigente entre possible et permissible, le système s'effondre.

 

Il se trouve que ce règne tricéphale exalte la Puissance, mais de façon artificielle : rien n' y est humainement et durablement compatible  - à moins d'admettre l'injustice, la violence et le fatalisme ; leur très grand nombre nécessaire de victimes.

Question de principe.

[Re]lire Isaac Asimov

 

et tout à mon optimiste de croire

que dans les engrenages de la nature humaine, les petites roues vont bien plus vite que les grandes.

Articles récents