Extraits du projet de Tristant Bartolini – ©Tristan BartoliniExtraits du projet de Tristant Bartolini – ©Tristan Bartolini

Extraits du projet de Tristant Bartolini – ©Tristan Bartolini

Dans les mythologies, l'Etre Primordial n'est ni indéterminé, ni irrésolu, il est plein d'être complet.

Quelque part de l'oeuf, une complétude d'être un Tout par le noyau, à la fois l'Un et l'Autre (et davantage), à l'infini des possibles.

Jusqu'à la formation du sexe, des divisions complexes, à la naissance des opportunismes, et qu'il fallut nommer pour déterminer, créant un certain nombre d'écritures venu étêter la moitié de l'humanité, par genre et nombre, où le masculin souvent l'emportait.

Terminus par terminaison.

Ecrire c'est se représenter le monde. Longtemps, il fut de le traduire par exclusion.

Le typographe Tristan Bartolini, étudiant à la HEAD [École supérieure des Beaux-Arts et de la Haute école d’Arts appliqués] de Genève, a reçu le Prix Art Humanité le 15 octobre dernier à Genève pour son travail sur l'écriture inclusive de son caractère inclusif. Une évidence intrinsèquement liée par une ligature magnifique.

Et c'est beau pour l'Un & L'Autre, l'Un et l'Autre mêlés.

Sans division, ponctuation, ni sécable.

(Le masculin n'est pas sans le féminin et inversement.)

Un vrai travail de fouilles graphiques et de constructions ingénieuses à l'émergence d'une pensée du monde, une façon de l'écrire et de le lire sans omission. Sans opposition binaire. 

Bravo à lui.

 

Tag(s) : #CitiZen
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :