Erzavkabum

Erzavkabum

voir le monde par sa fenêtre

Publié par Katia Jaeger sur 9 Novembre 2015, 08:02am

Les Rohingyas, minorité de Birmanie, sont persécutés depuis 1948, apatrides dans leur pays depuis 1982, déchus purement et simplement de leur nationalité birmane. Cibles du totalitariste leader Bouddhiste, le drame des Rohingyas, victimes de persécutions systématiques et valant de généocide selon les termes appropriés, ne sont toujours pas reconnus par la si sympathique charismatique Aung San Suu Kyi, ni même le si cool Dalaï Lama. Les Rohingyas sont plus d'un million, sans aucun droit, à commencer par celui de voter.

Ne pouvant se défendre, cette minorité est devenue par ailleurs le faire-valoir, la dépouille-prétexte d'extrêmismes militaires, qui en vertu de la religion et ne sachant mieux faire que de se venger, de n'avoir que des armes et la haine, amplifient gravement ce drame humanitaire. Rien ne protège ce peuple martyr.

Est-ce que l'Egérie, si elle est élue*, aura le cran d'une démocratie ; non seulement pour elle, mais pour Tous ?

* Sachant que le régime de la Junte interdit l'éligibilité à une personne mariée à un étranger..... De part et d'autre tout est attentatoire aux Droits de l'Homme dans ce vaste drame qu'est la Birmanie.

Urgence humanitaire.

Articles récents