Etzivakibarum

Quelle est l'indépendance de l'ONU ?

7 Septembre 2015, 15:13pm

Déjà

Comment est géré le droit d'ingérence politico-militaire des Etats Membres qui frappent militairement, par le ciel, les Pays et les Etats (non membres de l'ONU) qu'ils ont armés hier ? (Il n'y a pas que la Russie qui vend des armes. Et, les armes qui circulent dans un pays en guerre n'arment pas toujours la défense des rebelles et des résistants).

Quelle est la motivation de sa nature ? On comprend qu'elle n'est pas humanitaire, ni humaniste, sauf dans la rhétorique.

Et l'ONU ?

Comment est envisagée l'indépendance, pour l'intervention humaine et humanitaire, de l'ONU ? Le peuple civil est fragile, plus nombreux, que les dirigeants. Il représente le nombre, considérable, de victimes collatérales. Les chefs de guerre l'ont toujours su. Se mêler aux civils est une tactique militaire.

Quel est le rôle objectif de l'ONU ? Sans les intérêts de ses Etats Membres ? Sa capacité à réagir, vite, en état d'urgence auprès des populations ; quand le temps perdu est déjà, en lui-même, meurtrier ? Comment sait-elle anticiper, légitimer son rôle de puissance de paix - depuis sa création en 1945 ?

Enfin, comment enrayer les armes et leurs marchés ?

Préambule de la Charte des Nations unies (Charte de San Francisco).
Le 26 juin 1945.

« Nous, peuples des Nations unies,

Résolus

à préserver les générations futures du fléau de la guerre qui deux fois en l’espace d’une vie humaine a infligé à l’humanité d’indicibles souffrances, à proclamer à nouveau notre foi dans les Droits Fondamentaux de l’Homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l’égalité de droits des hommes et des femmes, ainsi que des nations, grandes et petites, à créer les conditions nécessaires au maintien de la justice et du respect des obligations nées des traités et autres sources du droit international, à favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande,

Et à ces fins

à pratiquer la tolérance, à vivre en paix l’un avec l’autre dans un esprit de bon voisinage, à unir nos forces pour maintenir la paix et la sécurité internationales, à accepter des principes et instituer des méthodes garantissant qu’il ne sera pas fait usage de la force des armes, sauf dans l’intérêt commun, à recourir aux institutions internationales pour favoriser le progrès économique et social de tous les peuples,

Avons décidé d’associer nos efforts pour réaliser ces desseins

en conséquence, nos gouvernements respectifs, par l’intermédiaire de leurs représentants, réunis en la ville de San Francisco, et munis de pleins pouvoirs reconnus en bonne et due forme, ont adopté la présente Charte des Nations unies et établissent par les présentes une organisation internationale qui prendra le nom de Nations unies. »