Etzivakibarum

Attention : c'est du lourd

6 Juillet 2015, 14:29pm

Les inséparables Arnold et Willy, tout-en-un rien qu'à eux deux depuis 819 ans.

Les inséparables Arnold et Willy, tout-en-un rien qu'à eux deux depuis 819 ans.

"L'intelligence, ce n'est pas seulement ce que mesurent les tests, c'est aussi ce qui leur échappe"
Edgar Morin

 

Les suprématistes qui se prennent pour Dieu n'en finissent jamais des préjugés. Ils les travaillent. C'est un métier.

Tiens, un magazine pseudo-scientifique* français (Nature : ça ne s'invente pas), qui relaie ceux qui savent lire les chiffres, les lettres, les tests et les statistiques, mentionne dans une étude, qui permet son article, l'encore James Watson (généticien américain, raciste, misogyne, homophobe), corrélant cette fois, puisqu'on ne peut plus parler de "race", la taille et l'intelligence. En gros, le brassage de génomes avère un individu plus grand (exit les métis, les multibrassés, les polyethniques petits : ça rentre pas dans les cases) et donc l'individu de grande stature, obtenue par brassage de génomes, a davantage de contact avec son intelligence et son cognitif (c'est prouvé par tests et statistiques).

* De préciser que ce genre de revues propagent encore la "cartitude" de la consanguinité à l'Afrique, l'Inde, à l'Asie, au "Tiers-monde", par chiffres et statistiques, pour poursuivre d'habiller les préjugés raciaux. Les blancs sont "cleans", et depuis un sacré bout de temps civilisés, ils ne se marient pas entre eux...

Même s'il semblerait probable, par exemple, que Spinoza, Montaigne, Pierre Rabhi, pour ne citer qu'eux des individus de petite stature, aient (eu) plus de connections, une dense activité dans leur sphère cognitive et la complexité de leur cortex (toutes ces choses qui ne se voient pas à l'oeil nu) qu'un ancien champion de judo, même si, donc, à vue d'oeil ce dernier a été "positivement sélectionné par l'évolution". Cet article édifiant déterminerait, en gros, en somme, qui de l'humain, l'animal, qui de la cognition, le bestial ignorant, le tout résumé par tests et statistiques sous l'égide du maître Watson.

C'est brillant. Et bientôt des niouzes du chaînon manquant.

Enfin.

Si comme Sammy Davis Junior, tu es petit, noir et bigleux, il ne te reste plus qu'à savoir danser.