Erzavkabum

Erzavkabum

Slavoj Žižek et Srećko Horvat

Publié le 10 Février 2014, 09:08am

"Hier encore usant de séduction, le modèle néolibéral ne semble plus aujourd’hui s’imposer que par le chantage et la peur. S’il est encore accepté par les peuples européens, ce n’est plus tant grâce à ses promesses – illusoires – de démocratie et de richesse que par une résignation faisant écho à l’implacable argument de Margaret Thatcher : There is no alternative.

Pourtant, tout atteste que le chaos est déjà présent. Les privatisations et les politiques d’austérité menées par les gouvernements successifs et par la Troïka ont acculé la population grecque à la ruine, et plongent aujourd’hui l’Europe entière dans une crise sociale et démocratique sans précédent. Au pouvoir désincarné des instances communautaires et internationales adeptes des coupes budgétaires (ces prétendus "sauveurs") répond aujourd’hui la menace nationaliste des milices de l’Aube Dorée et d’autres partis d’extrême droite, partout en Europe."

___

___

___

Source et suite ici

Articles récents